Comment méditer en famille

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à vanter. Peut-être en êtes-vous déjà convaincu(e) vous-même et aimeriez partager cette pratique avec votre entourage.

Comment faire pour y initier vos enfants, votre conjoint(e) ? Permettre à tout un chacun de profiter de ses bienfaits et peut-être avoir l’opportunité d’en parler par moments et pourquoi pas progresser ensemble.

 

Tout d’abord, sachez que vous êtes le meilleur exemple et que votre entourage sera convaincu s’il en voit les effets sur vous !

En développant une pratique méditative régulière, vous prenez plus de recul sur les situations, notamment, les difficultés, peut-être liées au stress du contexte et au confinement. Ainsi, vos proches pourront observer au fil des jours que vous vous énervez moins, que vous êtes plus calme, et faîtes preuve de plus d’écoute. Peut-être leur donnerez-vous envie d’essayer la méditation !

 

Comment vous y prendre alors ?

Mettez vous d’accord sur un rituel familial : par exemple instaurer une pratique, le matin, après le petit déjeuner, pour commencer la journée sereinement, ou le soir au coucher des enfants pour clôturer la journée et se préparer à une nuit calme pour les enfants, et une soirée détendue pour les parents. Attention, ce moment doit être un moment souhaité, non vécu sous la contrainte. Aussi, même si vous êtes convaincu(e) qu’il est utile, vous devez bien veiller à ce que chacun y participe de manière totalement libre.

Organisez un endroit calme et agréable où vous ne serez pas dérangé(s) : ce peut être en intérieur un espace que vous pourrez agrémenter d’une belle bougie, d’un fond sonore apaisant, ou en extérieur un lieu ressourçant où vous vous sentez bien. Faîtes en sorte que chacun puisse y trouver la position assise qu’il pourra tenir pendant 10 minutes environ de manière confortable. Assis en tailleur sur le sol, ou avec les fessiers surélevés sur un coussin, ou assis sur un canapé ; assis sur une chaise les pieds posés bien à plat sur le sol et pour ceux qui ont besoin de soulager leur dos, adossé contre un mur les jambes allongées ... Autant que possible, dans tous les cas, le dos est droit.

Choisissez le type de méditation qui conviendra le mieux : les formes de méditation sont multiples, elles peuvent être guidées, avec un fond sonore ou en silence. Pour démarrer préférez une méditation guidée. Avec vos enfants, nous vous proposons la « Méditation comme le soleil » dédiée aux enfants et bien sûr accessible à toute la famille. D’autres méditations sont proposées sur notre chaîne you tube ATMAN PREMA

Avant de démarrer, voici quelques principes utiles à pratiquer pour faciliter vos méditations, peut-être pourriez-vous commencer par faire des petits exercices comme suit :

1. Porter son attention à sa respiration : le plus souvent, nous respirons dans la partie haute de notre corps. En observant, nous constatons que celle-ci se limite au niveau des épaules et peut être de la poitrine. Sachant que, plus nous sommes stressés plus la respiration est claviculaire. Une respiration bénéfique, pour un esprit apaisé, est abdominale : sentir son ventre gonfler à l’inspiration et se dégonfler à l’expiration.

Commencez donc à faire quelques exercices en invitant chacun à mettre une main sur son abdomen et pratiquer ainsi quelques respirations, de préférence, par le nez.

2. Apprendre à sentir son corps : bien souvent nous sommes trop dans le mental et ne sentons pas notre corps, à part lorsqu’il nous rappelle sa présence par des douleurs. Apprenons ici à en ressentir les différentes parties tout simplement. Vous pouvez, par la voix, les pointer une à une et, inviter vos proches à les apprécier, les observer, …. Est-ce que telle ou telle partie est décontractée, tendue, douloureuse ?... ou tout simplement calme, neutre ?

L’exercice du spaghetti est tout particulièrement indiqué pour les enfants : le principe est qu’il imagine qu’il passe d’un état de spaghetti cru à un état de spaghetti cuit. Tout d’abord, il se sent tendu, tous les muscles sont durs, les mâchoires serrées, le visage crispé, ….. et progressivement, il sent une chaleur monter, elle gagne tout son corps, ses jambes, son ventre, ses bras, son buste, sa tête et le transforme en spaghetti cuit, tout mou : l’enfant passe ainsi en revue chaque partie de son corps et constate la détente intégrale.

3. Apprendre à développer ses cinq sens : amenez chacun à aiguiser chaque sens par des petites expériences sensorielles.

- que sentez-vous ? y a-t-il une odeur ? est-elle agréable ? désagréable ?
- y a-t-il un goût particulier dans votre bouche ? agréable ou désagréable ?
- entendez-vous des sons ? des bruits dans la pièce, dans la rue… ? ou des sons de la nature ? un chant d’oiseau ?....
- observez le contact de vos jambes avec le sol ? votre chaise ? l’effet de l’air qui passe par vos narines ? le poids de vos mains sur vos cuisses ?....
- quelles images apparaissent lorsque vous fermez les yeux ?...

4. Apprendre à (re)connaître des émotions. Les enfants, selon leur âge, n’ont pas forcément identifié leurs émotions ; les adolescents davantage, mais peuvent parfois être submergés par celles-ci ; nous-mêmes, les adultes, en cette période si particulière, pourrions ressentir des émotions surprenantes, gênantes….. Ainsi le travail de (re)connaître ses émotions peut s’avérer utile. Pour vous y aider, voir l’article « Vivre avec ses émotions »

Commencez en pratiquant régulièrement ces exercices, puis des séances de méditation guidée, pour une durée adaptée. Cela peut être 5 minutes au début, puis 10, peut être plus……. Progressivement, chacun ressentira, à sa mesure, des bienfaits de détente, d’apaisement, développera également une aisance et, nous vous le souhaitons, une envie régulière de méditer.

Vous pourrez également ressentir le besoin de méditer différemment au fil des jours : en écoutant un fond musical, en vous concentrant sur une image choisie et que vous projetez dans votre tête. La méditation peut prendre différentes formes selon les uns et les autres. Retenez simplement que c’est une pratique qui consiste à apaiser le mental. Elle n’empêche pas les pensées de surgir, mais elle vous permet de les observer tout simplement, sans les suivre, en revenant à vos sensations physiques (votre respiration, vos sensations corporelles, vos sens) ou à un support que vous aurez choisi (un fond sonore ou une image mentale).

 

Maintenant vous voilà prêt(e) ! vous avez toute la panoplie pour démarrer et vivre de belles séances de méditation en famille.

 

Rédigé par Marania Boixière

Nos actualités

Une question, une demande ...

Contact

A chacun sa solution bien-être ! Atman Prema vous répond dans les meilleurs délais.

Adresse
6 Rue Singer
75016 Paris
Accès
Métro Passy (ligne 6)
Métro La Muette (ligne 9)
RER Boulainvilliers (RER C)
Téléphone
07 64 70 16 16
E-mail
yoga@atmanprema.fr
Horaires d'ouverture
Lundi au samedi:
8h30 à 21h